Actualités

Découvertes, Ballades, Excursions, News, Promos
Le baobab
19 Nov

Le baobab, l’arbre majestueux de Madagascar

Le baobab, l’arbre le plus mystérieux de la planète, est actuellement classé parmi les espèces endémiques. Il en existe 8 espèces recensées dans le monde et 6 d’entre elles ne poussent qu’à Madagascar. Les touristes viennent ainsi du monde entier, parfois pour un séjour éclair, pour les admirer et immortaliser ce moment avec le coucher de soleil en fond…

De son nom scientifique Andasonia, l’arbre millénaire peut atteindre 40 mètres de hauteur, 30 mètres de circonférence et plus de 12 mètres de diamètre. En malgache, l’arbre est appelé Reniala ou La Mère de la forêt étant donné sa corpulence. Appelé également arbre bouteille de par sa forme et de par sa capacité de réservoir d’eau, il pousse dans des régions avec des climats arides. Madagascar correspond parfaitement à l’environnement adéquat pour un arbre comme celui-ci.

Pour admirer les différentes sortes de baobabs à Madagascar, tout droit vers l’Ouest de la Grande Île d’abord. À Mahajanga se trouve le baobab qui a la plus grosse circonférence (21,70 mètres). La légende veut que, pour ne pas se perdre en ville, tous les visiteurs doivent tourner 7 fois autour de lui si c’est la première fois qu’il met les pieds à Mahajanga. Il en pousse aussi dans le Sud, à Tuléar et dans le Nord, à Diégo Suarez. Mais l’endroit qui attire en premier lieu les touristes désireux d’admirer ces arbres majestueux se trouve à Morondava avec L’Allée des baobabs. Toujours à Morondava, la visite du baobab amoureux est à ne pas contourner. L’arbre est appelé ainsi du fait qu’il ressemble à deux personnes qui s’entre lassent. L’arbre s’enroule sur lui-même donnant cette image.

Une légende malgache raconte que cet arbre a eu quelques différends avec Dieu et ce dernier, pour le punir, l’a mis à l’envers avec les racines à l’air. Malgré cette légende, qui qualifie le baobab en tant qu’être déchu, il est vénéré comme un Dieu pour ce qu’il apporte à la population locale. Cet arbre compte parmi les plus gigantesques de la flore. Toutes les parties de l’arbre peuvent être utilisées. Les racines, les feuilles et les fruits sont tous autant comestibles. Il sert également comme produit médical et à d’autres utilisations comme ustensile ou outils. Mais avec la situation sur la Grande Île où les feux de brousse ravagent la flore sur des centaines d’hectares, le baobab est, hélas, menacé de disparition.

Andrea Razafi

Laisser un commentaire